Restaurant Frantzén Lindeberg, Stockholm Sweden

Casual elegance is how Björn Frantzén and Daniel Lindeberg describe their eponymous Stockholm restaurant, which has become one of Scandinavia’s leading lights in food. It’s a description that encompasses the cooking style, ingredients and the pace of the meal, as well as the dining room itself. While many ingredients are plucked from the restaurant’s own garden or sourced from local suppliers, the pair’s intention is to create a meeting between the Nordic countries and Asia. Continuer la lecture de Restaurant Frantzén Lindeberg, Stockholm Sweden

Cuisiner et manger chez l’habitant à Liège, Belgique

Si un jour  je devais réaliser une émission de télévision, je l’intitulerai spontanément : « J’irai manger chez vous ».

Pourquoi, je vous dis ça !? Continuer la lecture de Cuisiner et manger chez l’habitant à Liège, Belgique

Insolite à Stockholm, Langholmen prison hôtel restaurant

Bienvenue à Langholmen, l’île verte de Stockholm!

A l’ouest de la vieille ville (Gamla Stan) se trouve le lieu idéal pour séjourner à Stockholm. C’est une île représentative de l’Art de vivre Suédois. Vous y trouverez une plage charmante, un circuit de jogging, un musée, un restaurant, des jardins partagés, des maisons et … une prison! Continuer la lecture de Insolite à Stockholm, Langholmen prison hôtel restaurant

10 bonnes raisons pour partir en escapade à Stockholm

1 – L’Art de la table

En France, il vous suffira d’aller dans un magasin IKEA pour prendre conscience de l’importance de l’art de la table. A Stockholm, il vous suffira de manger chez l’habitant ou dans un restaurant pour voir ce que c’est: l’Art de recevoir, l’art de vivre suédois ! Continuer la lecture de 10 bonnes raisons pour partir en escapade à Stockholm

Le Chat Lait, distributeur de lait de ferme et beurre, proche de Liège, Belgique!

L’actualité met régulièrement en avant l’évolution de notre monde à travers la consommation, la robotisation, la mécanisation… Des sujets qui sont très souvent décriés surtout en période de crise.

Pourtant, il existe des exemples positifs; comme les distributeurs en libre service de produits de la ferme, où nous pouvons nous procurer des produits de qualité comme du lait cru, du beurre au lait cru, des pommes de terre…

Ce mode de distribution répond efficacement à l’évolution de notre monde tout en respectant l’authenticité des produits. Continuer la lecture de Le Chat Lait, distributeur de lait de ferme et beurre, proche de Liège, Belgique!

Bienvenue à Berlin pour une escapade gourmande – 3/3

Bienvenue à Berlin pour une escapade gourmande de 3 jours.

Pour la troisième journée nous découvrirons le mur de Berlin, le traiteur Rockagi, des photos d’assiettes, des monuments… Continuer la lecture de Bienvenue à Berlin pour une escapade gourmande – 3/3

Bienvenue à Berlin pour une escapade gourmande – 2/3

Bienvenue à Berlin pour une escapade gourmande de 3 jours.

La première journée s’est terminée par un bon repas dans un restaurant de quartier.

Pour la seconde journée nous découvrirons le  musée Pergame, le restaurant Chacha, la Street Food, des photos de rues, de monuments… Continuer la lecture de Bienvenue à Berlin pour une escapade gourmande – 2/3

Bienvenue à Berlin pour une escapade gourmande – 1/3

Bienvenue à Berlin pour une escapade gourmande de 3 jours.

J’ai choisi Berlin car c’est une ville à taille humaine très agréable à vivre parce qu’elle est 5 fois moins peuplée que Paris et 8 fois plus grande. C’est une destination riche, verte, excentrique et à prix raisonnable. Continuer la lecture de Bienvenue à Berlin pour une escapade gourmande – 1/3

Un peu des Îles-de-la-Madeleine dans votre assiette !

Un homard abondamment désiré!

 

Il y a deux années, j’ai eu la chance de passer un moment dans les splendides Îles-de-la-Madeleine.  À peine arrivée, j’étais absolument charmée par ses falaises de grès rouges, ses dunes de sable blancs et ses coquettes maisonnettes colorées.  Rapidement, l’air salin, ses produits du terroir et ses vents fougueux m’ont absolument séduit.  Ce côté sauvage m’a complètement plût.

Chaque année, du début mai à juillet, le magnifique archipel québécois des Îles-de-la-Madeleine devient le théâtre de la pêche au homard! Outre le tourisme, l’activité économique principale de ces Îles absolument magnifiques représente à elle seule 75 % de la pêche au homard du Québec.  De fait, cernées d’une mer froide et avec ses fonds rocheux, elles représentent un écosystème idéal pour assurer la pérennité du crustacé.

Les crustacés seront pris dans des cages bombées faites de planches de bois et de filets, longues de trois ou quatre pieds sur un pied de largeur.  Ces cages, ou casiers, seront immergées sur les fonds rocheux et recueillies vers les cinq heures du matin par les pêcheurs madelinots.  Ceux-ci devront respecter les rudiments de cette pêche fortement réglementée et remettre à l’eau toute prise inférieure à la taille réglementaire ainsi que les femelles oeuvées.

Les cages seront ensuite remises à l’eau après que les pêcheurs aient pris soin d’y remettre des appâts.  Si vous allez alors aux Îles, des dunes de sable fin, vous pourrez apercevoir les bouées de repérage dansant sur les flots.

Très réputée, la fine chair du homard devance de loin celle de la langouste.  Plus parfumée, sa chair ferme a un goût délicieux et unique.  Considéré par plusieurs comme étant le plus fin des crustacés, il est riche en potassium et en zinc.  C’est dans sa queue, qui est en réalité son abdomen, que l’on retrouve le plus d’éléments nutritifs.  Se dégustant chaud ou froid, il est toujours cuit, à la vapeur, dans l’eau ou sur le gril.

Le homard d’Amérique est presque identique au homard européens, néamoins ses pinces sont plus larges et plus aplaties et il est en general beaucoup plus volumineux.Les autres parties comestibles sont les pinces, les pattes, le corail et le foie verdâtre. Et oui, le tomalli est souvent une partie prisée par les amateurs et on le retrouve même en tartinade…

La qualité du homard des îles de la Madeleine est telle qu’il est maintenant possible de s’assurer de sa provenance (et du pêcheur qui l’a pêché) par une étiquette de traçabilité que l’on retrouve sur sa pince ! Ne reste qu’à valider le tout sur un site internet ! Comme quoi on ne plaisante pas lorsqu’il est question de mettre de l’avant son excellence et de préserver sa réputation !

 

Saviez-vous que ?

–        Il est aisé de determiner la fraicheur de votre homard et de verifier s’il a été conserve dans de bonnes quotidiens.  Lorsque vous le sortez vivant du vivier, celui-ci devrait brusquement replier sa queue sur son corps.  Il s’agit de son réflexe de fuite qui garantie sa vigueur, la queue ne pend donc pas.  De plus, sa fraicheur se remarque à son oeil qui doit être noir et brillant et évidemment à son odeur.

–        Contrairement à fausse croyance répandue, les sons entendus lors de la cuisson ne sont pas les cris du homard.  Ces bruits sont causés par l’expansion des poches de gaz contenus dans sa carapace!

 

***

 

Pour en savoir plus sur mes découvertes (culinaires ou non) sur la route : mon blogue

Sur twitter : Mawoui

Et puis sur Facebook

 

 

 

 

Voyage culinaire à Saint Jean d’Angély

Saint-Jean d’Angély, au coeur du Pays des Vals de Saintonge en Charente-Maritime, offre au visiteur son riche passé, son climat doux et ensoleillé, sa campagne reposante (…) Continuer la lecture de Voyage culinaire à Saint Jean d’Angély