Saltimbocca de canard

P1110574

L’idée de cette recette m’est venue en discutant avec Nathalie du blog  « Les cuisines de Garance ».

Le saltimbocca signifie littéralement « saute en bouche ». C’est un met italien que j’avais découvert chez l’habitant en Belgique. C’est une recette simple que vous pouvez ajuster, modifier en fonction de vos goûts. Elle fera le bonheur de toutes les personnes en quête d’originalité. Continuer la lecture de Saltimbocca de canard

Rôti d’agneau farci à l’oriental

Pour 4 personnes :

  •  Une poitrine d’agneau désossée,
  •  400 grammes de chutes d’agneaux  ou une demie épaule coté palette sans os (pour la farce),
  • une poignée de raisins frais ou secs,
  • 3 branches de coriandre fraîche,
  • 10 à 15 feuilles de menthe fraîche,
  • 1 c.c de carvi en poudre,
  • 2 pincées de cannelle en poudre,
  • une poignée d’amandes,
  • 2 œufs,
  • un oignon,
  • 2 gousses d’ail.

Préparation:

  • Ciseler la menthe et la coriandre,
  • Hacher finement les amandes,
  • Hacher ou découper l’épaule d’agneau,
  • Mélanger dans un saladier l’ensemble des ingrédients ci dessus,
  • Farcir la poitrine d’agneau avec le mélange:
  • Disposer la farce au centre de la poitrine sur la longueur,
  • Envelopper la farce en la roulant avec la poitrine d’agneau,
  • Ficeler la poitrine,

Acompagnement:

Légumes confits et goûteux (comme une tajine) mélangés à un couscous nature.

  • 2 petits navets,
  • 1 ou 2 courgettes,
  • 2 petites carottes,
  • 1 petit oignon,
  • 1 c.a.s de coriandre fraiche ciselée,
  • 1 bonne c.a.s de miel,
  • 1 poignée de raisins secs,
  • 1 poignée d’amandes,
  • sel, poivre et 3 pincées de carvi.

Couper les légumes en petit quartiers, émincer l’oignon . Mélanger tous les ingrédients avec un filet d’huile d’olive puis les disposer autour de l’agneau.

Cuisson:

  • Préchauffer le four à 200°C,
  • Colorer votre viande 1 mn sur chaque face,
  • Enfourner à four chaud pendant 40 minutes à 200°C,
  • Retourner en milieu de cuisson et arroser,
  • Sortir du four et du plat, puis laisser reposer 10 à 15 minutes sous un papier cuisson bien fermé hermétiquement.

Recette élaborée par Nawel Brihmat et Greg Paq.

Blog de Nawel: Jeux d’épices et saveurs variéesPage facebook

Astuces et suggestions :

Merci de partager vos astuces et vos expériences en commentaire ou par mail à bienvenueamatable(at)gmail.com

12185225_10207974388181666_6001207048670009284_o
Crédit : Lola Akinmade Åkerström

Auteur : Greg PAQ Ancien élève de Ferrandi. Intermittent culinaire et créateur du réseau social « Bienvenue à ma table » : Rencontres, Partage et Découvertes culinaires.

Instagram : Greg PAQ

Crédit photos Bienvenue à ma table © Bienvenue à ma table

Le contenu n’est pas libre de droits.

TOUS DROITS RÉSERVÉS. ALL RIGHTS RESERVED.

Si vous souhaitez republier cet article, merci de respecter les points suivants :

  • Ne modifier ni texte ni images.
  • Indiquer le lien complet de l’article de manière claire en bas de l’article

Paupiettes de cailles au Saint Nectaire et raisins, bardées de jambon cru

Pour 3 personnes :

– 3 cailles entières,

– 150 à 180 gr de Saint Nectaire,

– 10 à 12 raisins,

– 2 à 4 tranches de jambon cru type Bayonne,

– du poivre et de l’huile d’olive.

 

Accompagnement :

– Pommes (une par personne) et riz ou champignons (ex: des cèpes).

Couper les pommes en cubes puis les faire revenir dans une poêle avec du beurre. Ajouter du sucre et retirer avant que ça devienne de la compote.

Préparation :  30 à 45 mn

– Besoin de ficelle alimentaire.

 Cuisson : Préchauffé le four pendant 10 mn et cuire 30 mn à 200°.

Pour désosser les cailles, il faut respecter 3 règles:

1- Une pointe de couteau bien affûtée. L’idéal, c’est d’avoir une lame courte (comprise entre 6 et 12 cm).

Il est possible de le faire avec une lame plus grande mais il faut savoir que c’est plus dangereux.

2- Toujours désosser de l’avant vers l’arrière donc du cou au croupion.

3 – Commencer à séparer la caille par le dos.

 

 Enlever la cage thoracique, puis les os des ailes et des cuisses.

 

Couper le Saint Nectaire, les raisins (enlever les pépins) et disposer sur la caille puis poivrer.

Vous pouvez si vous le souhaitez applatir la caille à l’aide d’un pilon (tam tam…) ou d’un rouleau à pâtisserie.

Couper le jambon cru en tranches de 2 cm côté gras.

Il remplacera la barde et permettra de renforcer le goût salé et d’équilibrer avec le sucré.

Il est important de bien serrer la paupiette avec vos mains afin d’obtenir de belles tranches.

Il faut faire en sorte que le fromage soit bien enveloppé pour le retrouver dans la paupiette

 Avant de commencer le ficelage, veillez à ce que la paupiette ait la forme d’un rectangle.

Commencez le ficelage par le tour de la paupiette et faites la même chose au dessous puis au dessus en vous efforçant de croiser la ficelle sur le côté. Faites un noeud.

Disposer dans le plat.

 Après 30 minutes de cuisson, sortir du four et envelopper d’un papier d’alu pendant 10 à 15 minutes.

 Comme vous pouvez le voir, la caille est moelleuse, le fromage et les raisins sont bien en place.

Servir avec un mixte composé de riz et de pommes (ou des champignons types cèpes).

Crédit photos Bienvenue à ma table © Bienvenue à ma table

Le contenu n’est pas libre de droits.

TOUS DROITS RÉSERVÉS. ALL RIGHTS RESERVED.

Travers de porc aux côtes de pruneaux

Cette recette conviendra très bien aux amateurs de sucré-salé. Voici la recette de base pour réussir ce plat avec succès. L’idée m’est venue par un beau dimanche matin de juin. Continuer la lecture de Travers de porc aux côtes de pruneaux