Sirop de coquelicot bio facile

« Les noix ont fort bon goût, mais il faut les ouvrir. Souvenez-vous que, dans la vie, sans un peu de travail on n’a point de plaisir. »  Jean Pierre Florian

Voici 5 bonnes raisons pour réaliser ce délicieux sirop de pétales de coquelicots.

La première, c’est très simple à réaliser !

La seconde, c’est économique comparé à ceux vendus dans le commerce qui sont composés d’arôme et moins de 5 % de coquelicots (20€ le litre).

C’est un produit gratuit et local.

La dernière, c’est plus « sain » pour votre corps car votre sirop est réalisé avec du sucre bio (non raffiné).

Ingrédients :

  • 100 gr de pétales de coquelicots,
  • 0.5 litre d’eau,
  • sucre de canne bio.

Cueillette : 1 heure    Cuisson : + ou –15 minutes

Repos : 24 heures       Matériel : Bocaux ou bouteille


Cueillette :

La cueillette des pétales de coquelicots s’effectue durant les mois de mai, juin et parfois même début juillet. Personnellement, je privilégie le début de saison. Je les ramasse le matin avant midi car il fait moins chaud et vous en récolterez plus.

Privilégiez la cueillette loin de toutes pollutions (champs traité au pesticide, bordure de route…) et disposez vos pétales dans un sac en coton ou un panier en osier assez haut pour limiter la prise au vent. Les pétales de coquelicots volent très bien !

Si vous êtes seuls à les ramasser, il vous faudra un peu moins d’une heure pour 100 grammes de pétales.

Progression :

Les pétales doivent être préalablement déposées dans une passoire à l’extérieur (plutôt à l’ombre) afin que les derniers insectes puissent partir. Je dépose un torchon sur la passoire pour atténuer la chaleur et limiter la prise au vent. Sinon, vous pouvez utiliser une essoreuse à salades.

Je porte l’eau à ébullition dans une casserole moyenne. J’ajoute les pétales de coquelicots en pluie et je remue si besoin avec une spatule. Au contact de l’eau bouillante, les pétales fondent.

Je les laisse refroidir et je les mets au réfrigérateur une journée.

Le lendemain, je filtre, je pèse le jus obtenu et j’ajoute autant de sucre de canne blond qu’il y a de jus.

Je porte à ébullition. Je remue. Dès que le sucre est dissout, je remplis ma bouteille ou bocaux. J’ai pris l’habitude de les mettre dans des bocaux car j’aime bien en offrir. Lorsque les bocaux sont remplis, je les retourne et je les laisse refroidir. Puis, je les dispose dans le réfrigérateur. Un bocal qui n’est pas ouvert se conserve jusqu’à 2 ans au frais. Je l’ai testé et je n’ai pas vu de différence. Pour votre première expérience, conservez-le 1 an.

Utilisation :

  • En smoothie,

  • En dessert, avec des fruits et des yaourts ou fromage blancs,

Vous pouvez l’utiliser pour un tiramisu, napper un cheesecake, une tarte aux fraises…

  • En apéritif, en kir ou en mojito aux fraises et au sirop de coquelicot !

L’imagination est une richesse illimitée, alors laissez-vous porter. A vous de jouer maintenant et bon appétit bien sûr !

Propriétés et bienfaits :

C’est une plante adoucissante, calmante et sudorifique (qui provoque ou augmente la sécrétion de la sueur). Elle est prescrite contre la toux, les bronchites, la coqueluche, les angines, l’insomnie et la nervosité.

Si vous souhaitez me recevoir pour cuisiner ensemble votre recette, la déguster et la partager sur ce blog, merci de me contacter à bienvenueamatable (at) gmail.com

Crédit : Lola Akinmade Åkerström

A propos

Facebook 

  Instagram 

Twitter

Pinterest

#BienvenueAMaTable

© Tous droits réservés. All rights reserved © Bienvenue à ma table 2017

Tous les textes et photos sont la propriété de © Bienvenue à ma table, merci de ne pas utiliser sans autorisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *