Roger la Grenouille

Au coeur de Paris se trouve la rue des Grands Augustins qui abrite depuis 1930 le restaurant « Roger la Grenouille ». C’est l’un des restaurants les plus typiques et authentiques de la capitale. Cette ancienne échoppe de cordonnerie transformée par Roger Spinhirny a été l’une des tables les plus réputées de Paris. Après avoir accueilli les plus grands de ce monde, dans une authenticité qui a fait sa réputation, l’adresse est aujourd’hui très prisée des  étrangers comme des parisiens. La renommée de ce lieu a dépassé les frontières depuis de nombreuses années.

Dans ce lieu hors normes, Picasso dînait très fréquemment comme Jean Rostand qui prenait toujours le temps de faire un tour en cuisine pour contempler les cuisses de grenouilles (qu’il dégustait plusieurs fois par semaine!). Rita Hayworth y rencontra le prince Ali-Khan, l’aviateur Antoine de Saint-Exupéry y passait tellement de temps que ses relations avec Roger était devenues amicales…

 

Depuis février 2006, ce bistrot contemporain a été repris par Sébastien Layrac (gérant du restaurant Allard à deux pas de chez Roger) qui lui a redonné toute son âme et son identité.

J’ai souhaité vous présenter ce bistrot pour différentes raisons. La première, comme vous avez pu le lire est l’âme de ce lieu chargé d’histoire. La seconde est l’authenticité de ce restaurant. Aussi, j’ai beaucoup apprécié le service lors de mes repas et mes visites. J’ai ressenti une belle complicité, du plaisir et un vrai travail d’équipe (Jean Luc, Charlotte, Jennifer…). Des personnes qui aiment ce qu’elles font et en plus, le font de manière professionnelle. Pour terminer, je vous conseillerais d’y aller pour le plus important: ce que l’on trouve dans son assiette.
Puis, nous poursuivrons avec l’histoire du lieu en images…et je vous ferai découvrir la cuisine de la maison. J’espère que vous vous régalerez autant que je me suis régalé!

Les grands de ce monde, de la Reine-Mère d’Angleterre au Pape Jean XXIII, en passant par le président Auriol ou des personnalités du monde du spectacle, tous se retrouvent autour de cette table.

Ci-dessous Pablo Picasso et une amie.

Antoine de Saint Exupéry, Patrick Dewaere et Gérard Dépardieu.

C’est un établissement qui a su parfaitement se fondre dans le paysage d’un quartier chargé d’histoire. De Louis XIII au génie de Picasso dont l’une des plus célébres toiles, Guernica, vit le jour dans l’atelier voisin où il avait élu domicile de 1936 à 1955. La rue des Grands-Augustins était connue pour sa vie nocturne où des filles de joie alpaguaient le client pour un plaisir furtif dans les gargotes et les bordels.

C’est l’après guerre qui apporta un souffle nouveau au quartier en devenant le repère des écrivains, philosophes, poètes et autres peintres. Artistes et fêtards, les résidents du quartier ont laissé à tout jamais une empreinte de leur passage.

Le restaurant de nos jours en images:

Côté rue des Grands-Augustins.

Sur la droite du restaurant se trouve l’entrée, côté cours.

Vous ne regarderez plus ce panneau de la même façon maintenant que vous connaissez l’histoire.

La salle principale

C’est un musée vivant…

Vous découvrirez un lieu unique!

Le restaurant possède 2 salles qui permettent d’accueillir plus de 60 gourmands.

Un cadre authentique.

avec un service professionnel.

Côté cuisine:

Je retrouve le chef Pascal Delecourt (à gauche sur la photo ci dessous) qui m’informe de leur exigence quant à la qualité des produits.

Ils privilégient l’achat de produits frais comme les cuisses de grenouilles et le fait maison comme le baba au rhum. Les viandes viennent de la boucherie d’Hugo Desnoyers, le boucher des grands.

La viande bovine est issue du cheptel français. Il sélectionne l’Aubrac pour sa rusticité. L’agneau nous vient de la Lozère, les poissons et crustacés de la Normandie. Une carte qui privilégie la qualité et l’origine en évoluant au fur et à mesure des saisons.

Il n’y a pas de secret pour la qualité, ça doit commencer par la sélection des produits!

Côté assiette :

En entrée, je vous suggère l’assortiment de foie gras et chutney d’ananas, les cuisses de grenouilles à la provençale ou les cuisses à la purée d’ail jus de persil.

Légumes grillés et tapenade.

La spécialité de la maison se décline en 3 formules que l’on peut déguster en entrée ou en plat.

Les classiques:

– à la provençale,

– à la purée d’ail et jus de persil,

– au vin blanc et crème de de ciboulette.

Les inventions :

– sauce vin blanc tomate et romarin,

– à la niçoise aux citrons confits, tomates séchées et olives noires et

basilic,

– à la Grenobloise câpres petits croûtons frits et jus de citron.

Les saveurs d’ailleurs:

– à l’Orientale,

– à l’Andalouse,

– à l’Indienne.

Cuisses de grenouilles à la purée d’ail et jus de persil.

Cuisses de grenouilles à la provençale.

Cuisses de grenouilles au vin blanc et crème de ciboulette.

Cuisses de grenouilles sauce vin blanc tomate et romarin.

Si toutefois vous souhaitez prendre une viande, l’agneau rosé est délicieux et le magret du Sud-Ouest pomme fruit caramélisée parfaitement préparé.

Pour les amateurs de poisson, vous retrouverez à la carte de la daurade et de la lotte.

Pour les desserts, je vous suggère le baba au rhum maison, le mille feuilles croustillant aux fraises…

Assortiment de sorbets et ses meringues.

Une assiette gourmande pour finir sur une note sucrée !

Paris possède plus de 10 000 restaurants, alors si vous cherchez de l’authentique et de la qualité, c’est une adresse incontournable:

Roger la grenouille

26-28 Rue Des Grands Augustins, 75006, Paris,

Tel: +33 1 56 24 24 34

Crédit photos Bienvenue à ma table – Roger la Grenouille © Bienvenue à ma table

Le contenu n’est pas libre de droits.

TOUS DROITS RÉSERVÉS. ALL RIGHTS RESERVED.

Continuer la lecture de Roger la Grenouille